Élections : mode d’emploi pour les Français de l’étranger

Avant le 31 mars 2019 : choisir la liste sur laquelle vous souhaitez voter

Depuis le 1er janvier 2019, le répertoire électoral unique (REU) est entré en vigueur. Les Français résidant à l’étranger ne peuvent plus être inscrits à la fois sur une liste électorale consulaire et sur une liste électorale municipale.
Si vous êtes actuellement inscrits sur deux listes, vous devrez donc choisir sur laquelle vous souhaitez vous maintenir en 2019. Vous ne pourrez plus voter qu’à un seul endroit pour tous les scrutins.

Par défaut, et sans démarche de votre part, si vous êtes Français résidant à l’étranger inscrits à la fois sur une liste en France et sur une liste électorale consulaire, vous serez maintenus sur la liste électorale consulaire et radiés de la liste de votre commune en France. Vous voterez donc à l’étranger pour tous les scrutins.

Si vous souhaitez voter en France, vous devez obligatoirement demander votre radiation de la liste électorale consulaire sur service-public.fr : Inscription consulaire / actualiser son dossier en cours de séjour

Pour prendre part aux élections locales (municipales, législatives, cantonales), il faut être inscrit sur la liste électorale d’une commune de France.
L’inscription sur une liste électorale consulaire permet de voter pour les scrutins nationaux et les élections des conseillers consulaires.

Vote à l’urne

Pour voter, vous devrez justifier de votre identité en présentant l’un des documents suivants :

• une carte nationale d’identité française, en cours de validité ou périmée ;
• un passeport français, en cours de validité ou périmé ;
• tout autre document officiel français, en cours de validité ;
• une carte d’inscription consulaire ;
• tout document officiel en cours de validité délivré par un État membre de l’Union européenne ou de l’Association européenne de libre-échange (Islande, Liechtenstein, Norvège et Suisse).

Vote par procuration

Au cas où vous ne pourriez pas vous rendre dans votre bureau de vote le jour du scrutin, vous pouvez dès à présent établir une procuration en faveur d’une personne de confiance inscrite sur la même liste électorale que vous (cf. fiche procuration).

• Pour plus d’informations, cliquez ici

publié le 25/02/2019

haut de la page