Communiqué de l’Ambassade de France en Colombie (11/04/2020)

Récapitulatif sur les vols de rapatriement des Français de passage en Colombie

Communiqué de l’Ambassade de France en Colombie (11/04/2020)

JPEG

Récapitulatif sur les vols de rapatriement des Français de passage en Colombie :

- A partir du 14 mars, l’Ambassade de France a recommandé aux Français de passage en Colombie de rentrer au plus vite en France. Après cette date et jusqu’au 26 mars, 11 vols Air France ont décollé vers Paris. Du 23 au 26 mars, Air France-KLM a opéré 6 vols au total vers l’Europe à la demande des gouvernements français et néerlandais. Les deux derniers vols Air France, commercialisés à 700€ aller-simple, ne sont pas partis pleins.

- Après le 26 mars pour la plupart, des vols ont été affrétés par d’autres gouvernements européens vers : Zurich (24/3), Madrid, Munich, Londres, Francfort (deux fois). Tous ces vols ont été portés à la connaissance de la communauté française et ont pu accueillir des Français à bord. Presqu’aucun n’est parti plein.

- A partir du 18 mars, l’Ambassade a conseillé aux Français de passage se trouvant en province de regagner Bogota au plus vite. Les liaisons aériennes intérieures ont été suspendues le 26 mars. Tous les Français ayant suivi le conseil de regagner Bogota ont pu partir en France sur un des vols précités. Au total, plus de 2200 Français ont pu rentrer en France depuis la mi-mars.

- Il ne reste plus désormais que quelques dizaines de Français de passage ayant manifesté auprès de cette ambassade leur intention ferme de partir et ne l’ayant pas encore fait pour des raisons diverses. Sur un cinquantaine de compatriotes ayant manifesté leur intérêt pour embarquer sur le dernier vol Lufthansa vers Francfort le 3 avril, seuls une trentaine se sont présentés. Dans ces conditions, il n’est pas prévu qu’un nouveau vol soit organisé vers la France à la demande du gouvernement français.

- D’autres vols pourraient être affrétés par d’autres gouvernements européens dans les prochains jours ou semaines. Dans ce cas, ces vols pourront à nouveau accueillir des passagers français, dans la limite des places mises à disposition par le gouvernement organisateur. Ils seront signalés aux Français de passage s’étant manifestés auprès de cette ambassade, selon les modalités et les priorités fixées par le gouvernement organisateur.

- Pour l’instant, un seul vol Bogota-Bruxelles organisé par le gouvernement belge est confirmé pour le 16 avril. Les capacités du vol ne nous permettent pas d’inscrire l’ensemble des Français désireux de partir. L’ambassade de Belgique nous a demandé une liste réduite de personnes intéressées, sur la base de critères objectifs (personnes âgées, à la santé fragile, familles voyageant avec de jeunes enfants, etc.). Les personnes concernées s’étant signalées auprès de nous ont reçu ou vont recevoir un courriel, auquel elles doivent répondre sans tarder si elles sont intéressées.

- L’Ambassade de France réitère une fois de plus sa recommandation à tous les Français de passage en Colombie souhaitant rentrer en France avant la fin de la période de confinement de tenter de profiter de ces vols et à ceux se trouvant en province, s’ils le peuvent, de profiter de cette occasion pour pouvoir regagner Bogota avant le départ du vol, munis d’un sauf-conduit qui sera sollicité par l’Ambassade auprès des autorités colombiennes.

- Le gouvernement français recommande cependant à ses ressortissants qui ont la possibilité de rester confinés dans des conditions satisfaisantes d’éviter les déplacements internationaux.

- Le confinement est prolongé pour le moment en Colombie jusqu’au 26 avril inclus. Les liaisons aériennes internationales ne devraient pas reprendre avant le mois de mai, mais aucune date précise et confirmée n’est encore fixée.

JPEG

publié le 02/06/2020

haut de la page