Communiqué de la Présidence de la République sur la crise vénézuélienne

La Présidence de la République Française a condamné ce vendredi les violences au Venezuela. L’Ambassadeur de France en Colombie s’est déplacé la veille à la frontière pour exprimer sa solidarité avec les réfugiés

Communiqué de la Présidence de la République, vendredi 04 août

"La France déplore l’évolution de la situation au Venezuela et condamne les violences, qui se sont aggravées au cours des derniers jours et ont fait, à nouveau, de nombreuses victimes.

L’arrestation de Leopoldo Lopez et Antonio Ledezma mardi 1er août est à cet égard un nouveau signal très négatif. Elle marque un nouveau palier dans la confrontation et n’est pas de nature à faciliter le rétablissement de la confiance.

Nos partenaires européens partagent ces préoccupations, qui ont été exprimées par la Haute représentante, Madame Mogherini. Ensemble, nous appelons à une désescalade, au respect des droits de l’Homme, de l’Etat de droit et des libertés fondamentales. Nous espérons le retour à un fonctionnement normal des institutions dans les meilleurs délais.

La France, en concertation avec ses partenaires européens et en soutien des efforts des pays de la région, continuera d’appuyer toute médiation qui permettrait la reprise d’un dialogue crédible, sincère et sérieux entre le gouvernement et l’opposition et de mettre fin à la spirale des violences. Notre Ambassadeur, sur place, reste en contact avec toutes les parties.

Le dialogue, en effet, est la seule issue possible pour sortir le pays de la crise qu’il traverse, et dont le peuple vénézuélien est la première victime."

L’ambassadeur de France en Colombie, M. Gautier Mignot, s’est rendu ce jeudi 3 août à Cúcuta pour marquer le soutien de la France aux réfugiés vénézuéliens et aux efforts des autorités colombiennes.

Accompagné de son homologue allemand, Michael Bock, ainsi que de représentants du Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR), l’ambassadeur s’est rendu au Centre des migrations et a parcouru le pont international Simón Bolívar. Il a pu prendre la mesure des flux migratoires et constater la gestion exemplaire de la situation par les autorités locales, le gouvernement et les Nations unies.

Il s’est entretenu à cette occasion avec le gouverneur du Norte de Santander, M. William Villamizar Laguado, ainsi qu’avec le Maire de Cúcuta, M. César Rojas Alaya.

Ce déplacement a été, enfin, l’occasion pour l’ambassadeur de rencontrer les acteurs de la coopération éducative et culturelle de la France à Cúcuta et d’évoquer les perspectives du post-conflit dans la région.

publié le 04/08/2017

haut de la page