Habiba Sarabi, lauréate du prix Simone Veil de la République française (8 mars 2021) [es]

Le 8 mars 2021, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, le prix Simone Veil de la République française a été décerné à la femme politique afghane, Habiba Sarabi, par le ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian.

Ce prix, décerné pour la première fois en 2019 par le président de la République, distingue une personne ou un collectif qui œuvre dans le monde en faveur des droits et de la condition des femmes et/ou pour l’égalité des sexes. Il marque l’engagement de la France aux côtés de celles et ceux qui font progresser les droits des femmes à l’échelle internationale.

Habiba Sarabi, dont l’engagement de terrain est universellement reconnu, est une personnalité importante de la vie publique afghane. Elle a été ministre des Affaires féminines en Afghanistan de 2002 à 2004. Elle a travaillé avec Nicole Ameline, son homologue française de l’époque, à un projet de maisons d’accueil d’urgence pour femmes. Elle a apporté également un soutien décisif à la France dans la mise en place de la Maison des femmes dans la ville d’Istalif.

En 2005, Habiba Sarabi devient la première femme dans l’histoire de l’Afghanistan à gouverner une province (la province de Bamiyan). Elle y conduit des réformes en faveur de l’éducation et d’un plus grand rôle des femmes dans la société.

Vice-présidente du Haut Conseil pour la Paix en 2016, Habiba Sarabi est actuellement membre de la délégation républicaine pour les négociations de paix entre le gouvernement afghan et les talibans qui ont commencé à Doha en 2020.

JPEG - 79.9 ko
De gauche à droite : Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, Habiba Sarabi et Lady Ngo Mang Epesse, présidente du jury
MEAE / Jonathan Sarago

publié le 09/03/2021

haut de la page