La France et la Colombie s’accordent sur un prêt financier de 200 millions d’euros pour le développement des espaces ruraux dans le cadre du post-conflit

JPEG

Bogota, janvier 2018. Lundi 22 décembre 2017, le Directeur de l’Agence Française de Développement (AFD), le Ministre des Finances et du Crédit Public (Ministerio de Hacienda y Crédito público), le Directeur du Département Nacional de Planification ainsi que l’Ambassadeur de France en Colombie se sont accordés à Bogota sur l’octroi d’un crédit de 200 millions d’euros, afin de soutenir les politiques de développement intégral rural dans le cadre du post-conflit.

Ce crédit s’inscrit dans la feuille de route de l’AFD en Colombie, signée le 23 janvier 2017 par l’ancien Président de la République française François Hollande et le Président Juan Manuel Santos, qui officialise les prêts à destination des politiques publiques en Colombie, en particulier ceux à destination du développement rural comme garantie du processus de paix. Cette feuille de route a été confirmée par la suite par une déclaration d’intention signée le 21 juin 2017 entre les Présidents Emmanuel Macron et Juan Manuel Santos.

Ce crédit cherche à promouvoir le développement intégral rural, appliquant les axes définis dans l’Accord final pour la résolution du conflit et la construction d’une paix stable et durable - signé par le Gouvernement Nacional et les FARC-EP le 24 novembre 2016 - notamment (i) l’accès et l’usage de la terre (ii) les plans nationaux pour la réforme rurale intégrale et (iii) les programmes de développement à visée territoriale (PDET).

Afin d’en assurer l’efficacité, l’opération financière sera accompagnée pendant 3 ans par un programme de coopération technique financé par l’AFD et exécuté par l’Agence Française pour le Développement de la Coopération Internationale pour l’Agriculture, l’alimentation et les espaces ruraux. (ADECIA).

publié le 13/02/2018

haut de la page